L'histoire du musée

1979 : Guy, féru de mécanique remet en route le tracteur Mac Cormick 10-20 de son arrière-grand-père acheté en 1926. Il le présente lors du comice agricole de Cosne Cours sur Loire. Succès immédiat et le virus de la restauration de vieilles mécaniques agricoles se transmet rapidement aux adhérents du Foyer Rural de Saint Loup des bois. Il donne naissance au Framaa : Foyer rural et les amis de la machine agricole ancienne

 

1982 : Première fête de la moisson, plus de 2000 personnes se déplacent pour cette manifestation qui deviendra plus tard la Rétromoisson.

 

1989 : Premier constat : que faire de tous ces tracteurs d’antan et des autres machines agricoles chargées d’histoire et accumulées depuis plusieurs années ? La construction d’un musée dédié au patrimoine agricole s’impose.

 

1993 : Le musée de la machine agricole dont la construction a été en grande partie assurée par les bénévoles du Framaa ouvre ses portes à ses premiers visiteurs le 1er juillet.

 

1996 : Le framaa démonte à la charité sur Loire, Henryette, une machine à vapeur de scierie de 1912 développant 240 CV et la remonte sur le site du musée

 

Au fil des années, par des dons et des achats en France mais aussi à l’étranger, le framaa enrichit sans cesse la collection du musée de la machine agricole.

 

1999 : Le framaa construit un second bâtiment, notamment pour abriter Henryette.

 

2005 : La réfection de la moissonneuse batteuse Société Française assoira notre notoriété et se traduira l’année suivante par la venue de 5300 personnes à Saint Loup des Bois.

 

2006 : Le musée ouvre son site internet

 

2007 : Plus de 6000 visiteurs participent à la grande fête des moissons. Un projet d’extension du musée de la machine agricole est déposé. Il s’agit de la construction d’un troisième bâtiment de 2500 m² destiné à présenter à nos visiteurs toutes les vieilles mécaniques agricoles, notamment la collection unique en Europe de moissonneuses batteuses.

 

En attendant, les adhérents du framaa réalisent la construction de deux nouveaux bâtiments de 432 m² chacun pour entreposer des machines et servir d’atelier au mécanicien.

 

2009 : Arrivée de la moissonneuse batteuse Guillotin, modèle unique en France.

 

2012 : Création du verger conservatoire d’anciennes espèces d’arbres fruitiers.

 

2013 : Création de Rétrofoin, notre manifestation dédiée à la fenaison à l’ancienne.

 

2014 : Inauguration du nouveau bâtiment de 2500 m². Une nouvelle muséographie-scénographie prend place dans le musée. Naissance de RétroTP, évènement consacré aux anciens engins de travaux publics.

 

2015 : La première exposition d’art contemporain s’installe au sein du musée et la fête des fruits vient clôturer la saison.

 

2016 : Lancement d’un financement participatif à succès afin de ramener l’Espicadora, une moissonneuse d’Argentine inconnue en France. Création de la course nature « La lupéenne ». Le musée entre dans le label Vignobles & Découvertes.

 

2017 : Installation de bornes numériques ludiques et interactives dans les trois bâtiments du musée.

 

2018 : Arrivée de L'ESPICADORA au Musée.

 

Partager le site sur

Musée de la Machine Agricole et de la Ruralité

 

9 rue du maitre de forges

58200 Saint Loup des Bois (Nièvre, Bourgogne)

 

Téléphone :  03.86.39.91.41

E-mail :  musee.stloup@orange.fr